Barbara Romero Numismatique

Passionnée de mémoire historique et riche d'une expérience de plus de 45 ans dans le monde de la numismatique , la Maison Romero est une figure connue et reconnue de la numismatique en France et à l'international.

Actualités

Ce site est en construction, veuillez ne pas nous tenir rigueur des fautes et défauts de constructions, encore présent pour le moment.



La taxe sur les métaux précieux ( TMP ) est passée a 11,5 % le 1er janvier 2018

NOUVEAU ! Nous acceptons le règlement par carte de crédit sur les salons, grâce à notre terminal de paiement itinérant.

Bonne nouvelle ! Nous offrons des entrées ! Pour plus d'informations veuillez nous contacter par messages privés,

via notre page Facebook.

Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions.

N'hésitez pas a vous abonner a notre page !

Chaque jour une anecdote de l'histoire différente.

Agréable journée a vous.


Nouveauté

Notre petite dernière entrée en collection, ce magnifique double Louis d'or frappé en date de 1640, sous le règne de Louis XIII, alors jeune roi au centre de tout les complots. La pièce présente des traces de monture sur le listel, mais la tranche est intacte, le portrait et les flancs sont somptueux. Nous l'avons gradé en qualité de "Superbe".

Nos Promotions du Moment

Valable jusqu'au 1er Juillet inclus

La Numismatique

La numismatique est d’abord et essentiellement la science qui étudie les monnaies. On lui rattache aussi toute une série d’objets monétiformes , comme les jetons ou les médailles, qui restent plutôt rares pour l’Antiquité. Peuvent également entrer dans son domaine d’étude les objets ayant remplis le rôle de monnaies, tels des coquillages nommés cauris. Néanmoins, dans tout le monde antique « classique », ce sont les monnaies au sens où nous l’entendons traditionnellement qu’étudient les numismates.

Le premier travail du numismate consiste donc à dater, localiser l’atelier, classer les monnaies, et à constituer des corpus les plus complets possibles. Mais les monnaies fournissent des informations bien plus diverses qu’une simple (bien que très précieuse) datation.

Les monnaies peuvent être étudiées pour toutes sortes de raisons. Elles nous font connaître des personnages dont nous n’avons par ailleurs aucune autre trace, ou une simple mention littéraire (pour des usurpateurs romains par exemple). Elles peuvent porter la trace d’événements historiques, ou de monuments historiques. En raison de leur grand nombre, elles constituaient un moyen de propagande unique en son genre. Elles intéressent également les historiens de l’art. Enfin, et ce n’est pas leur apport le moins important, elles constituent bien sûr une source extraordinaire pour l’histoire économique, surtout pour des sociétés qui ne nous ont pas laissé de textes, comme les Celtes, ou des textes que nous avons perdus. On peut, grâce aux trouvailles, reconstituer la circulation monétaire , les volumes émis, la durée de circulation, l’aire de circulation, etc.